• Terminus

    Assise dans le noir, à l’ombre bien caché tu regardes.
    Observes le va et viens de ces gens si pressés
    ils courent après le temps qu’ils ont déjà perdu
    Tandis ce que toi tu ne l’attends plus …

    Blottie recroquevillée, Déchirée et meurtrie
    tu te demandes quand reviendra la vieTerminus
    tu n’oses ni crier ni pleurer et pourquoi prier ?
    Jamais personne ne t’a aidé …

    La tête baissée et le regard sombre
    Tu penses être mieux au fond d’une tombe
    Couchée sur le sol tu fermes les yeux
    espérant que ton âme rejoigne les cieux

    Electrochoc puissant. Coupée en plein voyage
    Comme un bateau sauvé du naufrage
    tu refera surface …


  • Commentaires

    1
    Vendredi 22 Novembre 2013 à 18:26

    Il est triste celui là de poème, mais souvent celà reflète notre état d'esprit du moment... j'espère que depuis septembre tu as retrouvé le sourire Morganne

    2
    Vendredi 20 Décembre 2013 à 07:49

    C'est quand on touche le fond de la piscine que l'on peut donner le coup de pied qui nous remonte à la surface, on se croit seul dans la détresse, car nous attendons la main de ceux qui ne veulent pas la donner, et nous ne voyons pas les mains étrangères qui s'offrent

    amicalement

    Claude

    3
    Vendredi 20 Décembre 2013 à 18:47

    C'est très joli, ça reflète des sentiments forts et la façon dont tu les écrits est très juste ! Continue comme ça ;)

    4
    Vendredi 20 Décembre 2013 à 18:48

    Merci beaucoup !

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :