• Implosion

    Il n'y a jamais cru
    Même l'amour n'y a rien fait.
    Pieds joints, cœur suspendu,
    Les yeux brillants comme une poupée.
    Oppression. Implosion.
    Son temps s’éteint sur un baiser.
    Il s'est laissé porté,
    Oubliant ses chagrins,
    Ne laissant que son corps ... Sur la branche du cerisier.


  • Commentaires

    1
    Mercredi 18 Juin 2014 à 11:21

    Bonjour

    Une petite trace de mon passage sous de belles poésies que j'ai eut grand plaisir à lire

    Merci pour le partage ainsi que pour cet agréable moment que je viens de passer sur ce bel espace

    Amitié Imagine

    2
    Mercredi 18 Juin 2014 à 16:09

    Bonjour et un grand merci pour ces commentaires !
    Ecrivez vous ?

    K-roline

    3
    Mercredi 25 Juin 2014 à 21:01

    J'adore les images que suscitent tes poèmes, c'est vraiment très intéressant. Et très joli.

    N'hésite pas à passer lire mes textes, bisous.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :