• - Ennemie n°1

    Voila que je la retrouve, bon sang mais ce n'est jamais finis avec elle ?
    Au milieu de l'arène l'ombre dévoile ses atouts pour séduire son public.
    Aussi légère qu'imposante elle danse et promène ses yeux fauves sur la foule muette. Elle s'amuse.
    Des regards fascinés sur des visages éteins : voyeurisme d'une attraction mortelle.
    L'ombre ne cesse de tourner, arrachant au passage cette fille au premier rang . Elle la pose sur la piste lui dictant ses pensées, ses gestes, et greffant sur son cœur l'horloge atomique.
    Elle a gagné, elle a pris les commandes. Elle va bouffer son âme et déchirer ses entrailles, le temps fera le reste...
    Il la fera fondre comme la lune sous la cendre. Bientôt elle sera décharnée jusqu'à vomir son nom comme on crache un poison. L'ombre, elle décape.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :